STRESS ET NATUROPATHIE

#LeChietMoiPouruneEcologiedeSoi #Formation #Naturopathie #Conscience #Ecologie #Beauté #Santé #Corps #AutoGuerison #calme

Si vous aimez cet article, dites-le ! Cliquez sur l’icône, au-dessous du texte ou laissez un commentaire. Bonne lecture et merci !

Le stress fait partie de nos vies « modernes ». Nous courons partout, tout le temps que ce soit pour aller travailler, pour aller faire les courses, etc. Nous nous angoissons pour nos emplois, pour nos finances, pour nos relations, pour nos enfants, et tant d’autres choses. Nous fuyons sans cesse, nous sommes stressés.

Comment fonctionne le stress ?

A l’origine, c’est le mécanisme utilisé par notre corps pour se défendre. C’est un mécanisme qui semblerait dater du début de notre histoire, quand nous pouvions être menacés par des animaux sauvages, par exemple.

Pour faire face au stress, qu’il soit ponctuel ou installé, notre corps secrète des hormones. Tout d’abord, des catécholamines qui apportent de l’oxygène aux muscles et au cerveau, et augmentent la fréquence cardiaque, ainsi que la température du corps. Sont également libérés, des glucocorticoïdes, des sucres, qui apportent de l’énergie à notre corps. Lorsque ces hormones sont libérées dans le corps, le cerveau cesse alors de produire certains récepteurs. Ainsi, tout de redevient à la normale, le stress disparaît.

Lorsque la situation de stress devient chronique, le corps est mis en demeure de secréter toujours plus d’hormones, pour faire face à cette situation et les récepteurs qui devraient les réguler, sont débordés. Le cœur et les articulations sont sollicités en permanence et ils s’épuisent.

Au bout de quelques semaines apparaissent troubles du sommeil et de la concentration. Au bout de quelques mois, ce sont maux de dos, maladies cardio-vasculaires et/ou dépression qui s’installent.

Nous savons aujourd’hui qu’il est le facteur prédisposant de nombreuses maladies comme celles citées, ci-dessus, mais aussi de l’obésité, du diabète, de la stérilité et de certains cancers.

Comment la naturopathie peut-elle aider à lutter contre le stress ?

La naturopathie, ce n’est pas que le régime alimentaire, c’est une philosophie de vie qui prend l’individu dans sa globalité. Elle a donc tous les outils pour lutter contre ce fléau qu’est le stress chronique (à bien séparer du stress ponctuel, qui lui répond à une situation de danger par exemple, et qui se résorbera une fois la situation résolue).

Tout d’abord, il est vrai qu’une alimentation variée et équilibrée est primordiale dans l’équilibre général du corps. Bien alimenter son corps est une façon naturelle de lutter contre le stress.  On privilégiera un bon apport en légumes et fruits frais, en céréales demi-complètes bio, en légumineuses, en huiles crues, en fruits secs oléagineux ou sucrés, entre autres. On mettra le frein sur la viande et les produits carnés, l’alcool, le café, le thé, le sucre, les graisses saturées, les plats préparés, etc. On boira beaucoup d’eau ou de tisanes sans sucre.

Et on nettoiera son intestin ! Les bactéries sont des tyrans, ce sont elles qui commandent bien souvent nos envies, et toujours, nos humeurs ! Psyllium : 1 cuiller à soupe tous les soirs dans un grand verre d’eau ou de tisane ou tous les matins, si vous préférez. Vous pouvez aussi prendre des plantes drainantes comme le desmodium ou le chardon-Marie en cure de 21 jours (1 ampoule d’extrait fluide par jour – préférez toujours les extraits fluides purs aux gélules et comprimés, qui contiennent moins de principes actifs). Évitez, si possible, de prendre le desmodium et le chardon-Marie en dehors du printemps et de l’automne.

Ensuite, faire de l’exercice est indispensable. Marcher rapidement au moins trente minutes par jour. Le weekend, faire une balade en forêt, en campagne, en montagne, etc. La marche est le meilleur des sports. Nous sommes faits pour marcher, et non pour être assis sur de longues périodes. Outre l’exercice physique, la marche apporte oxygénation et relaxation. C’est l’une des meilleures méthodes naturelles de lutte contre la dépression, par ailleurs.

On peut y ajouter quelques méthodes qui ont fait leurs preuves : le yoga, le Qi Gong, la méditation, la relaxation, la sophrologie, affirmations positives. Ce sont des méthodes qui non seulement font baisser le niveau de stress, mais elles permettent de se retrouver avec soi-même, de s’éloigner du brouhaha de la société qui peut être épuisant. Couper sa télé, sa radio, sa tablette, son téléphone de temps à autre. Se garder du temps pour soi, pour des activités créatrices aussi peut être un point positif : peinture, danse, musique, photo, etc. ou tout simplement lire un bon livre.

D’autre part, il faudra veiller à avoir des heures de sommeil suffisantes et réparatrices. Ne pas se coucher trop tard est un gage de bien démarrer la journée le lendemain. Manger léger le soir, ne pas surcharger l’estomac. Le sommeil permet de faire du nettoyage dans le corps, il ne faut donc pas le négliger, l’idéal étant d’aller se coucher quand on a les yeux « qui piquent » !

Quels sont les compléments alimentaires qui peuvent aider ?

  • On l’a vu, il y a déjà le psyllium pour faire place nette dans l’intestin, ce qui est un bon début.
  • Il faut veiller à être bien supplémenté en magnésium (si l’alimentation n’apporte pas tout. De nos jours et malgré une alimentation équilibrée et bio, c’est rarement le cas). En cas de stress, le magnésium fuit à toute vitesse. Prendre, si on le supporte, du magnésium marin en ampoule (isotonique ou hypertonique, selon son tempérament). Aliments pourvoyeurs de magnésium : les légumes verts, les céréales complètes, les fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes…), les légumineuses (haricots blancs, lentilles, pois cassés). Il faut l’associer à la vitamine B6 pour une meilleure absorption (on en trouve dans le sésame, les graines de lin, les pruneaux, les champignons, surtout le shiitake, les noisettes, les céréales complètes, entre autres).
  • Un bon apport tous azimuts est le jus d’herbe de blé. On trouve ce complément alimentaire en poudre dans les parapharmacies ou en magasins bio. C’est un peu cher à l’achat, mais le paquet dure longtemps.

Ne pas s’oublier !

Enfin, il est important de s’occuper de soi. Se faire plaisir est primordial. Et rire ! Allez voir une comédie au cinéma, lisez un « Gaston Lagaffe », sortez avec des copines et/ou des copains, allez voir un spectacle comique, etc. Essayez de toujours dégager du positif de vos journées (un bon exercice à faire avant de s’endormir : trouver 3 choses positives de sa journée ou de sa vie en général et s’endormir sur ça). Évitez les fâcheux : les ragoteurs, les critiques, les langues de vipères, les toxiques, les plaintifs perpétuels. Soyez à l’écoute des autres, mais avant tout de vous-même.

Enfin, parler à un thérapeute peut être un bon allié de votre gestion du stress, surtout s’il est installé et que vous ne savez pas par quel bout le prendre.

A bientôt,

Valérie SILVESTRE – naturopathe – membre de l’équipe du Chi et Moi…

Une vidéo qui explique bien le mécanisme du stress : Vidéo INRS : https://youtu.be/B9P9k7o8Nxg

Découvrez nos formations : https://lechietmoi.blog/formation-complete-en-naturopathie-a-distance-en-5-modules

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Laissez un commentaire ou cliquez sur l’icône, ci-dessous. Merci !

Photos : Pixabay

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s