LEGUMES DE SAISON : LA POMME DE TERRE

#LeChietMoiPouruneEcologiedeSoi #Formation #Naturopathie #Conscience #Ecologie #Beauté #Santé #Corps #Plantes

Si vous aimez cet article, dites-le ! Cliquez sur l’icône, au-dessous du texte ou laissez un commentaire. Bonne lecture et merci !

D’un point de vue nutritionnel, la pomme de terre se classe dans les légumineuses et non dans les légumes, car elle contient beaucoup de glucides (sucres).

C’est une plante de la famille des solanacées (la même famille que les tomates et les aubergines !) dont on mange le tubercule (la racine). Elle a été importée d’Amérique du Sud au 18ème siècle, on en trouve de nombreuses variétés, aux différentes couleurs, et sa saveur est douce. On peut la cuisiner sous différentes formes : sautées, frites, à la vapeur, en purée et elle entre dans nombre de préparations culinaires.

C’est une bonne alternative aux céréales quand on ne souhaite pas manger de gluten.

Elle est une bonne source de fibres et d’amidon, qui sont bénéfiques pour les intestins. Elle contient outre les glucides, les fibres et l’amidon, de la vitamine C et des antioxydants, de la vitamine B1 et de la vitamine B6 (elle participe au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la fabrication des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Elle contribue également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène). Elle est en outre source de fer (ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs. Dans les légumes et fruits, il est assimilable grâce à la vitamine C), de cuivre (nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme), de manganèse (agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres) et de potassium (intervient dans la contraction cardiaque et musculaire, la transmission du message nerveux et la sécrétion de l’acide gastrique).

A bientôt,

Valérie SILVESTRE – naturopathe – membre de l’équipe du Chi et Moi…

Découvrez nos formations : https://lechietmoi.blog/formation-complete-en-naturopathie-a-distance-en-5-modules

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Laissez un commentaire ou cliquez sur l’icône, ci-dessous. Merci !

Source : passeportsante.net (pour certaines parties)

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. lechietmoi dit :

    A reblogué ceci sur LE CHI ET MOI, POUR UNE ECOLOGIE DE SOI.et a ajouté:

    La patate, ça vous gagne !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s