LES BASES DE LA NATUROPATHIE : LA TOXEMIE

#Selfecologie #Formation #Naturopathie #Conscience #Ecologie #Beauté #Santé

INTOXICATION ET INTOXINATION

Les principales causes de la maladie sont l’intoxication (qui vient de l’extérieur) et l’intoxination (qui vient de l’intérieur).

Le premier objectif sera de diminuer voire de supprimer la source de l’intoxication par une réforme alimentaire, un arrêt de certaines habitudes néfastes pour la santé comme le stress, la sédentarité, etc.

Concernant l’intoxination, il y a un problème fonctionnel, un peu comme un moteur noyé, il s’agit donc plus particulièrement de stimuler l’organisme afin qu’il soit à nouveau capable d’évacuer les toxines. Les causes peuvent être la sédentarité, le manque de stimulation (routine, par exemple), le stress qui fait que l’organisme s’auto-empoisonne par la production continuelle de cortisol (entre autres), qui entraîne à terme une baisse de l’immunité et la dépression. Ce qu’on met très souvent sur le compte du vieillissement, n’est en fait que l’accumulation de situations de stress et de manque de stimulation au cours de notre existence.  On a d’ailleurs très souvent rencontré des personnes qui, après une réforme de vie (reprise d’activité physique, changement d’habitudes alimentaires, découverte de nouveaux loisirs ou nouvelle vie sociale ou amoureuse) déclarer retrouver une seconde jeunesse.

Dans les deux cas, intoxication ou intoxination, nous serons amenés à travailler sur nos émonctoires, afin d’évacuer les éléments toxiques contenus en excès dans notre organisme, mais surtout rééquilibrer la personne, que ce soit dans sa chimie, sa flore intestinale, les bactéries, car en fait, le vrai problème n’est pas tant la présence de certains éléments chimiques mais surtout leur présence en excès par rapport à d’autres.  Qu’il soit bien clair qu’il ne s’agit pas dans notre démarche d’éradiquer des bactéries, certains microbes ou éléments chimiques (métaux, etc.) de notre corps. C’est toujours la dose qui fait le poison. Le fondement même de la naturopathie, à l’instar de la médecine traditionnelle chinoise, c’est l’équilibre – retrouver l’équilibre. Ici, pas de guerre contre telle ou telle maladie, ou d’éradication de tel ou tel microbe ou autres virus.  Il s’agit plus de faire redémarrer le moteur de notre organisme qui aurait calé, en s’appuyant avec confiance sur la capacité d’auto-guérison de notre corps.

Il faut se rappeler que 24h/24h l’ensemble de nos organes et de nos systèmes corporels, gère, évacue, filtre, isole des éléments qui pourraient devenir nocifs si en excès et, a contrario, assimile, stocke, sécrète et transforme des éléments dont la carence pourrait s’avérer également nocive. Cette démarche, comme nous le développerons plus tard, se passe aussi sur un plan émotionnel, puisque nous filtrons les informations, nous les stockons selon qu’elles soient positives ou négatives.

EN RÉSUMÉ

Notre démarche naturopathique n’est pas de nous substituer aux fonctions de l’organisme, mais bien de leur donner un véritable coup de pouce pour qu’elles retrouvent leur bon fonctionnement après un dysfonctionnement. Nous ne sommes pas des guérisseurs, nous sommes des accompagnateurs ou des soutiens.

TOXEMIE ET TERRAIN

Comme nous l’avons vu précédemment, nous sommes tous en état de « toxémie » plus ou moins profond, selon le mode de vie, le niveau de stress et l’alimentation que nous avons eus depuis notre naissance ; sans compter avec notre terrain originel et notre hérédité… qui nous ont donné une santé plus ou moins bonne. Attention ! La première des intoxications, c’est les idées reçues. Partons du principe que nos limites ne sont pas déterminées à l’avance, sans être dans le déni par rapport à des faits. Oui, on peut hériter de problèmes de santé de nos parents, pas seulement pour des raisons génétiques, mais nous avons notre libre-arbitre.

Cela pourrait être la deuxième règle de la naturopathie : nous sommes responsables de notre santé, de ce que nous sommes.

Qu’est-ce que cela veut dire « avoir de la toxémie », au point d’avoir besoin d’intervenir pour la diminuer ? En médecine chinoise on parlerait d’énergie qui ne circule pas comme elle le devrait, on peut parler également d’un point de saturation où notre organisme, dans son activité quotidienne commence à rencontrer quelques difficultés fonctionnelles, à l’image d’une standardiste qui serait débordée d’appels.

La toxémie se manifeste par des signaux, une forme de mal-être : baisse de performance, malaises, douleurs, etc. Voilà la démarche face à cela, qui se décompose en plusieurs gestes : ECOUTE écouter les signaux de son corps, ACCUEIL accueillir les symptômes (nous savons que cela n’est pas facile) ACCEPTATION (ce qui est encore plus difficile) COMPRÉHENSION (la signification des symptômes – physique ou symbolique) BIEN-ETRE (ce que nous cherchons, ce n’est pas la victoire sur une maladie – si une malade ne nous faisait pas souffrir, si elle ne nous handicapait pas, elle serait le dernier de nos soucis. Ce que nous cherchons tous c’est le bien-être) LIBÉRATION (soulagement). On peut comparer cela à une rivière  : notre vie est une rivière dont la naissance est la source et la fin est la mer. Entre les deux, il y a des obstacles. On va chercher à la faire couler de la manière la plus fluide possible tout au long de son déroulement.

Voilà le fondement de la pratique naturopathique.

A bientôt,

Valérie SILVESTRE, naturopathe et formatrice

Venez visiter notre page formation : https://selfecologie.com/formation-complete-en-naturopathie-a-distance-en-5-modules

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Cliquez sur l’icône, ci-dessous. merci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s