DETOX DE PRINTEMPS, C’EST BIENTÔT LE MOMENT !

#Selfecologie #Naturopathie #Formation #MangerSain #Conscience #Santé #Beauté

Même si le temps n’est pas encore trop au beau, on s’approche à grands pas du printemps et donc, de la détox !

De même que l’on nettoie sa maison à fond quand arrivent les beaux jours, il est de bon ton de faire de même avec son corps (et donc avec son esprit) ! Donc, pendant 3 semaines environ, c’est le grand nettoyage !

Il est vrai que cette détox est recommandée à chaque intersaison, mais la plus importante est celle du début d’année. Ce n’est pas pour rien que le Carême existe dans la religion chrétienne (ou le Ramadan pour les pratiquants de l’Islam), bien que cette pratique remonte à la nuit des temps.

Que faire ?

  1. On réduit sa prise alimentaire pour mettre l’organisme au repos (il faut savoir que la digestion est l’acte qui nécessite le plus d’énergie – elle peut mobiliser jusqu’à 90 % de l’énergie disponible).
  2. On fait l’impasse sur : les graisses, le sucre, les produits carnés, les produits laitiers, les pâtisseries, les confiseries, les produits transformés, etc. – comme on peut, sans frustration.
  3. On mange un maximum de légumes et fruits de saison – on fait un petit régime dissocié (un repas légumes – protéines et le suivant légumes – céréales demi-complètes – par exemple) – au maximum pendant 21 jours.
  4. On fait le grand ménage de printemps du corps : on nettoie son foie (radis noir frais ou en jus – chardon-marie en extrait fluide – desmodium en tisane ou extrait fluide), on nettoie ses intestins (psyllium, charbon, gingembre…), on nettoie ses reins (sève de bouleau, ortie, artichaut…)
  5. On fait de l’exercice doux, adapté à son rythme et ses capacités (le meilleur ? La marche dans la nature).
  6. On peut aussi commencer ou reprendre une activité telle que la relaxation, la sophrologie, la méditation, qui apportent de l’aide et font du bien à notre corps, comme à notre esprit.
  7. On peut aussi faire une monodiète (on mange un seul aliment pendant 1, 2 ou 3 jours –du riz demi-complet par exemple, mais il y a plein de possibilités – afin de renouveler les cellules de nos intestins ; cela aide aussi à désengorger le foie. On peut également faire un jeûne, si l’on en a possibilité et si cela ne nous est pas contre-indiqué.  
  8. On s’hydrate correctement. Et s’hydrater signifie boire de l’eau ou des tisanes sans sucre et rien d’autre.

Et surtout, on reste doux et bienveillant envers soi-même, on fait ce que l’on peut, il n’y a aucune obligation et certainement pas celle de se faire souffrir !

A bientôt,

Valérie SILVESTRE, naturopathe et formatrice

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Cliquez sur l’icône, ci-dessous. Merci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s