FOCUS SUR L’AIL ET L’OIGNON

#Selfecologie #Formation #Naturopathie #Conscience #Ecologie #Beauté #Santé

Nous les utilisons tous les jours ou presque dans nos plats et cela depuis des millénaires. Que nous apportent l’ail, l’oignon et l’échalote en matière de santé ? C’est que je vous propose de (re)-découvrir ici.

L’ail

Son nom latin est allium sativum et c’est une plante vivace dont les bulbes sont utilisés en cuisine. L’ail est reconnaissable à son odeur forte particulière. On peut le manger cru ou cuit. L’ail des ours (allium ursinum) est un ail sauvage qui a des propriétés voisines de l’ail cultivé. Pour ce qui concerne l’ail cultivé, il en existe plusieurs sortes dont l’ail rose et l’ail violet.  

Il contient des glucides, des composés soufrés (responsables entre autres de l’odeur forte de l’ail), du sélénium (un oligo-élément anti-vieillissement), des vitamines A, B1, B2 et C, de l’inuline (un prébiotique favorisant le développement de « bonnes » bactéries dans l’intestin), de l’allicine qui est un agent antibactérien et antiviral ainsi que des antibiotiques naturels.

Outre le fait qu’il relève particulièrement bien les plats, pourquoi l’utilise-t-on depuis près de 5000 ans ? Parce qu’il a également des actions très intéressantes pour notre santé.

C’est un bon allié santé en cas d’hypertension, d’infections ; il stimule le système immunitaire et prévient les troubles cardiovasculaires. Il a également un effet antivieillissement grâce au sélénium qu’il contient, une action vermifuge, et est efficace dans les cas de problèmes respiratoires. En usage externe, il soigne les mycoses.

L’inconvénient est qu’il n’est pas assimilable par tout le monde à cause des glucides qu’il contient et aussi parce qu’il est hypotenseur et anticoagulant.

L’oignon

Son nom latin est allium cepa et c’est une herbacée, dont on utilise les bulbes en cuisine. On en trouve des blancs, des jaunes et des rouges.  Il a une odeur forte et un composé qui « fait pleurer » quand on l’épluche et le coupe. Cuit, son goût devient plus doux.

Il contient des composés soufrés, des flavonoïdes (antioxydants), du manganèse, de la vitamine B6 et de la vitamine C. Les oignons rouges contiennent deux fois plus de flavonoïdes que les autres oignons, et, en outre, ils contiennent également des anthocyanes qui favorisent le retour veineux (la couleur rouge).

Il soutient les fonctions du foie de par ses composés soufrés (tout comme l’ail, d’ailleurs) et est un bon allié de notre intestin (il contient de l’inuline qui aide au développement d’une bonne flore intestinale). C’est un allié du cœur et il prévient les maladies cardiovasculaires. Il est également antidiabétique (diabète type 2), antiallergique, antibactérien, antiparasitaire, diurétique et aide à la digestion.

L’oignon est donc un trésor de bienfaits !

Attention toutefois, cru il est parfois difficile à digérer (dans ce cas, il faut le faire cuire un peu) et peut parfois créer des hypoglycémies.

A bientôt,

Valérie SILVESTRE, naturopathe et formatrice

Venez visiter notre page formation : https://selfecologie.com/formation-complete-en-naturopathie-a-distance-en-5-modules

Nouveau ! Consultations en naturopathie : https://selfecologie.com/consultations-en-naturopathie

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Cliquez sur l’icône, ci-dessous. Merci !

Image par Shutterbug75 de Pixabay

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s