QU’EST-CE QUE LA NATUROPATHIE ?

le

#Selfecologie #Naturopathie #Formation #MangerSain #Conscience #Santé #Beauté #EquilibreAcidoBasique #SanteNaturelle

Notre attitude est par nature tournée vers la prévention, notre but n’est pas de découvrir le nom de la maladie dont est atteint telle ou telle personne, mais d’en connaître la cause par l’étude complète du sujet afin d’établir un bilan et non un diagnostic ; le médecin soigne une hépatite, le naturopathe cherche à savoir pourquoi l’individu en est arrivé là. C’est le sujet qu’il va appréhender et non la maladie. Il n’y a donc aucune concurrence entre les médecins et les thérapies naturelles, mais un but commun : le mieux-être de la personne.

Le maintien de notre équilibre physique et psychique fait appel à ce que les hygiénistes nomment « l’énergie vitale». Notre corps ne contient pas une intelligence mais des intelligences, et cette énergie vitale c’est aussi l’intelligence innée de la guérison. La maladie n’est pas une ennemie qui « frappe » au hasard et qu’il faut combattre à tout prix (Edward BACH va encore plus loin dans ce raisonnement). Cette énergie est aussi appelée « force auto-guérisseuse ».

L’exemple le plus évident de notre capacité à nous auto-réparer est la cicatrisation. Une simple coupure déclenche un processus complexe mobilisant les plaquettes du sang pour « colmater la brèche » et les anticorps pour parer à toute invasion microbienne.

Notre démarche consiste bien en premier lieu à reconnaître cette force, à la respecter et à l’accompagner.

La deuxième idée est de considérer que la maladie n’est pas un fait isolé, mais le reflet d’une perturbation, d’un déséquilibre de que l’on appelle le terrain. Nous savons que les médecins chinois consultaient leurs patients quatre fois par an, à chaque changement de saison, pour maintenir l’équilibre de ce terrain. Si une maladie se déclenchait malgré tout, ils s’estimaient responsables et consultaient gratuitement, à méditer…

L’élément clef perturbateur de notre terrain, et dont la cause peut être physique ou psychique s’appelle la toxémie.

La toxémie peut être comparée à un empoisonnement, c’est l’équivalent du phénomène d’entropie que nous avons vu précédemment. On peut parler d’engorgement ou de ralentissement dans la circulation d’énergie.

Les origines de la toxémie sont nombreuses :

– Stress

– Alimentation

– Pollution

– Sédentarité

– Fonctionnement cellulaire qui crée des déchets.

Afin de mieux comprendre le mécanisme de la maladie, regardons notre organisme comme le rond-point d’un petit village par lequel entrent : l’oxygène, les aliments, les informations diverses, les paroles, les témoignages d’amour ou de ressentiment.

Ces « véhicules » entrant, nous pouvons considérer qu’ils servent à l’entretien du rond-point ou, s’ils ne respectent pas les règles de la circulation ou pénètrent en un flot trop important, qu’ils créent un embouteillage, voire font des dégâts : c’est la toxémie.

D’un autre côté, observons de quelle manière ces véhicules évacuent le rond-point de ce village. Si l’évacuation est trop lente, c’est l’embouteillage à nouveau. Dans le même ordre d’idée, ce village possède également des feux, des stops et autres systèmes de régulation (filtres et systèmes de défense de l’organisme). S’il y a embouteillage, les gaz d’échappement vont polluer ce si charmant village : c’est l’empoisonnement. La toxémie peut être comparée à un problème d’embouteillage.

Le pire pour un organisme vivant c’est la stagnation ; l’énergie doit circuler sans entraves. Les Chinois ont basé tout leur mode de vie à partir de cette idée (feng shui, médecine traditionnelle, acupuncture) ; ce qui permet aux informations et aux aliments de rentrer, ce sont nos organes des sens, nos poumons (inspiration) et notre tube digestif.

Ce qui permet l’évacuation des automobiles, c’est ce que l’on appelle les émonctoires.

Principaux émonctoires

  • Le foie, les intestins, les poumons (expiration), les reins ;
  • La peau qui a la même action en miniature que le foie (glandes sébacées) et les reins (glandes sudoripares).

Émonctoires secondaires 

  • Muqueuses : O.R.L, vaginale, buccale ;
  • Glandes : salivaires, lacrymales, mammaires.

On pourrait comparer l’action des antibiotiques de la médecine allopathique à l’arrestation des contrevenants, sans l’évacuation du véhicule et l’arrêt du moteur ou mieux encore à l’évacuation du rond-point vers les rues les plus étroites du village, où les automobiles auront encore plus de mal à être évacuées… Méthode efficace à première vue mais incomplète voire dangereuse à long terme, et qui ne devrait être utilisée qu’en des occasions extrêmes.

Chaque village est constitué de façon différente : avec sa capacité d’accueillir tel flux d’automobiles, tel nombre de feux, de stops, telle configuration des rues. De même, chaque être est différent face à sa capacité de gérer l’information ou la qualité des aliments et leur quantité, les règles de circulation sont donc différentes. Il faut tenir compte au moins de ce qu’HIPPOCRATE nomme les tempéraments.

Ces tempéraments conditionnent nos réactions face à l’alimentation notamment. Quoiqu’il en soit, notre corps possède déjà son système de régulation et notre rôle est d’aider ce processus de guérison en respectant au maximum ce qui fait sa particularité.

A bientôt,

Valérie SILVESTRE, naturopathe et formatrice

Venez visiter notre page formation : https://selfecologie.com/formation-complete-en-naturopathie-a-distance-en-5-modules

Nouveau ! Consultations en naturopathie : https://selfecologie.com/consultations-en-naturopathie

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Cliquez sur l’icône, ci-dessous. Merci !

Photos : Valérie SILVESTRE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s