PRATIQUE NATUROPATHIQUE : LES ORGANES DE RÉGULATION

#Selfecologie #Naturopathie #Formation #MangerSain #Conscience #Santé #Beauté #EquilibreAcidoBasique #SanteNaturelle

Il est établi :

  • que le taux d’acidité est différent selon les liquides du corps ;
  • que toute variation au-delà de ces normes met en danger l’équilibre et la santé.
  • que le sang n’accepte que de très faibles variations.

Sans un système régulateur, le corps se retrouverait donc facilement et rapidement à un taux critique. Notre petit chimiste intérieur utilise pour parer à cela plusieurs ressources que l’on nomme « système tampon ».

Pour cela, les ions bicarbonates (HCO-3) ou les phosphates présents dans l’organisme joueront le rôle de régulateurs.

Le but est d’associer aux ions H+ ou OH- trop présents dans le corps, et donc responsables d’acidose, des ions qui vont en quelque sorte les absorber en une réaction chimique, qui est la suivante :

Acide + base = sels + eau

 Exemple :       NAOH + H2CO3 —> NaHCO3 + H2O

                  Base   acide        sel      eau

Ces ions bicarbonate et phosphate jouent le rôle du blanc en peinture, capable d’adoucir les couleurs vives qu’elles soient rouges ou bleues.

Les principaux organes capables de cette réaction sont les poumons et les reins (et dans une moindre mesure, la peau, le foie et la vésicule biliaire, les intestins).

A. Les poumons

Plus la respiration s’active, plus elle excrète du CO2 (dioxyde de carbone). Or, le CO2 en se combinant à de l’eau (H2O) produit de l’acide carbonique, qui donne à son tour un ion hydrogène (H+) et un ion bicarbonate (HCO-3).

Diminuer le taux de CO2 dans le corps, c’est donc diminuer le taux d’ions hydrogènes  et donc diminuer l’acidose.

Inversement : si le sang est trop alcalin, la respiration va diminuer avec pour conséquence, l’augmentation de dioxyde de carbone, et donc une augmentation de l’acidité du sang.

B. Les reins

L’activité des reins produit de l’ammoniaque qui est une base. Elle se combine aux molécules acides issues du métabolisme des protéines.

C. Les os 

Dans certains cas, notamment en cas de carence des systèmes vus ci-dessus, notre organisme utilise les molécules de carbone présentes dans les os afin de corriger l’acidité du terrain.

Il est évident qu’une acidification importante et continue induit une déminéralisation, pouvant aller jusqu’à une fragilisation osseuse et dentaire.

Notre prochain article portera donc sur l’acidose et ses conséquences.

A bientôt,

Valérie SILVESTRE, naturopathe et formatrice

Venez visiter notre page formation : https://selfecologie.com/formation-complete-en-naturopathie-a-distance-en-5-modules

Nouveau ! Consultations en naturopathie : https://selfecologie.com/consultations-en-naturopathie

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Cliquez sur l’icône, ci-dessous. Merci !

Photo : Valérie SILVESTRE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s