EVITER LE SURPOIDS DE L’ENFANT (NATUROPATHIE) – PARTIE 1

#Selfecologie #Formation #Naturopathie #Conscience #Ecologie #Beauté #Santé #Eau #SanteNaturelle #mangersain #psychogénéalogie

Le temps de la petite enfance est généralement placé sous le signe du tempérament hippocratique du lymphatique ( ce qui ne signifie pas que tous les enfants sont de tempérament lymphatique – c’est une tendance générale) et peuvent avoir des « rondeurs ».

Cependant, dans notre société, il est de plus en plus fréquent que ces « rondeurs » persistent sur un temps plus long, voire jusqu’à l’adolescence (et au-delà).

L’obésité de l’enfant est un fléau de notre société moderne et plusieurs facteurs sont à mettre au compte de celle-ci.

  1. L’alimentation

C’est sûr le problème numéro 1, c’est ce que l’on donne à manger à nos enfants. On a tendance à faire attention lorsque l’enfant est tout petit et à se relâcher dès qu’il commence l’école maternelle. Pourquoi ? Parce que l’enfant commence aussi à avoir des exigences en matière de nourriture et est très influencé par son entourage scolaire et qu’il est parfois très difficile de résister, sous peine de passer pour un tortionnaire.

Je parle d’expérience car notre fils a commencé à réclamer des bonbons et des gâteaux quand il a commencé à aller à l’école, alors que nous lui en donnions très peu et préférions lui donner à goûter des fruits frais, des fruits secs, etc. Il est très difficile de résister, car malgré ses convictions, on a souvent peur de frustrer son enfant et l’on peut aussi être stigmatisé par le personnel scolaire. Même chose avec les repas de la cantine, qui sont contiennent beaucoup trop de protéines et comprennent toujours un dessert (entre autres – sans parler de la qualité très relative des aliments proposés – des cuissons très longues – des sauces destinées à maintenir le plat au chaud, etc.), sans parler des produits laitiers (nous y reviendrons à la rubrique « calcium »).

Mais la cantine, et l’école, c’est 5 jours maximum dans la semaine et les repas du soir et des weekends sont pris à la maison. Donc, pas de panique, ni de stress. Il ne faut surtout pas se « prendre la tête » avec ça. On peut très bien rattraper à la maison, en donnant moins de protéines animales (par exemple – si l’on pense que l’enfant a eu une ration suffisante dans la semaine), en faisant moins de desserts, etc. et surtout, en étant fermes et en expliquant le pourquoi.

Pour rester dans le sujet, j’ai toujours été outrée par les « menus enfants » proposés par nombre de restaurants et qui sont quasiment toujours composés de steaks hachés ou jambons, frites ou pâtes et glaces en dessert. Si vous le pouvez, quand vous allez au restaurant avec vos enfants, essayez d’éviter ces menus diaboliques et d’ouvrir les papilles de vos petits avec des plats destinés aux adultes ! Le rôle des parents est aussi de donner de bonnes habitudes.

Même chose pour le fast-food, car viendra un temps où ces chaînes exerceront une attraction irrésistible sur vos pitchounes. En général, ça ne dure pas, si l’on ne l’interdit pas, et si on explique pourquoi c’est mauvais d’en abuser. De toute façon, l’empoisonnement est relatif, car en général ils ne mangent rien dans ces « restaurants ». Mais bon, ça ne doit pas devenir une habitude, car en plus de la très mauvaise qualité des aliments proposés, ils sont bourrés d’additifs, de sucre et autres cochonneries – sans compter que ce qui est proposé ne nourrit pas et que l’on a faim à nouveau une heure après le repas…

Il est donc conseillé de proposer des repas équilibrés, avec des hydrates de carbones, des protéines et des légumes de saison, bio si possible. On peut compléter avec des amandes, du sésame pour le calcium, prendre des laits végétaux et alterner (pas toujours les mêmes laits), mais je reviendrais sur la composition des repas. Essayez de faire des repas des moments ludiques et non de stress ; ne forcez rien, mais soyez fermes et expliquez.

Bon weekend !

Valérie SILVESTRE, naturopathe et formatrice

Venez visiter notre page formations : https://selfecologie.com/formation-complete-en-naturopathie-a-distance-en-5-modules

Nouveau ! Consultations en naturopathie : https://selfecologie.com/consultations-en-naturopathie

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Laissez un commentaire ou cliquez sur l’icône, ci-dessous. Merci !

Image par Bessi de Pixabay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s