LA PLANTE DU JOUR : LA VERVEINE ODORANTE

#Selfecologie #Formation #Naturopathie #Conscience #Ecologie #Beauté #Santé #Vegan

Nom latin : lippia citriodora ou aloysia citriodora

Famille : verbénacées

Habitat : originaire des Andes, elle est aujourd’hui cultivée dans de nombreux pays. En France, on en trouve en Provence.

Il ne faut pas la confondre avec la verveine officinale, qui est de la même famille, mais est originaire d’Europe et n’a pas du tout le même parfum (cette dernière a d’ailleurs une saveur plus amère).

Verveine officinale (verbena officinalis)

Propriétés de la verveine odorante

Huile essentielle : les feuilles de verveine odorante contiennent 0,90 % d’huile essentielle appelée « essence espagnole de Verveine », composée de citral, de limonène, de géraniol et de sesquiterpènes.

Elle est fébrifuge, antispasmodique, antifongique, légèrement sédative et eupeptique (qui facilite la digestion). Elle a aussi des propriétés répulsives envers les moustiques.

Plante séchée : les feuilles de verveine odorante sont utilisées séchées en tisane. Elle est alors antioxydante, antalgique, anti-histaminique, favorise le sommeil, combat l’anxiété, digestive.

Verveine odorante (lippia ou aloysia citriodora)

Indications de la plante :

  • Spasmes digestifs et gastralgies
  • Fièvre, grippe, toux
  • Migraines, malaises, vertiges
  • Troubles du sommeil
  • Combat l’angoisse et l’anxiété
  • Prise de poids, obésité 

Indications de l’huile essentielle :

  • États dépressifs, anxiété, stress
  • Rhumatismes, tendinites
  • Spasmes digestifs, spasmophilie, tachycardie
  • Problèmes respiratoires

Posologie

De la plante :

  •  Infusion : 1 à 2 g (1 à 2 cuillères à café) de feuilles de verveine dans une tasse d’eau chaude après les repas.

De l’huile essentielle :

  • contre l’anxiété, en massage 1 goutte d’huile essentielle de verveine odorante pour 6 gouttes d’huile végétale (ne pas appliquer avant 6 ans).
  • En diffusion, pour combattre les maladies respiratoires ou améliorer la circulation sanguine
  • En interne, consulter un aromathérapeute.

Contre-indications et mises en garde :

  • Huile essentielle contre-indiquée pendant la grossesse
  • Dermocausticité possible (peut occasionner des brûlures de la peau – à tester avant utilisation)
  • Risque allergique avec les citrals et le limonène
  • Risque de photosensibilisation avec l’huile essentielle ; éviter l’exposition au soleil

A bientôt,

Valérie SILVESTRE, naturopathe et formatrice

Découvrez nos formations : https://selfecologie.com/formation-complete-en-naturopathie-a-distance-en-5-modules

Nouveau ! Consultations en naturopathie : https://selfecologie.com/consultations-en-naturopathie

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Cliquez sur l’icône, ci-dessous. Merci !

Photos Valérie SILVESTRE

Merci à : passeportsante.net, la compagnie des sens, wikiphyto

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s