BOOSTER SON SYSTEME IMMUNITAIRE GRACE A LA NATUROPATHIE

#Selfecologie #Naturopathie #Formation #MangerSain #Conscience #Santé #Beauté #EquilibreAcidoBasique #SanteNaturelle #chakra

L’automne est en train de bien s’installer, l’hiver n’est plus loin : il est temps de donner un coup de booste à son système immunitaire.

Avant toute supplémentation par des compléments alimentaires, il est nécessaire de respecter quelques règles d’hygiène de vie pour garder une bonne santé pendant toute la saison froide.

  1. L’alimentation

Avant toute chose, il est important de nettoyer le corps pour préparer le terrain aux rigueurs de l’hiver. Une alimentation « détox » pendant 21 jours à l’entrée de l’automne est une bonne façon de se préparer.

Qu’est-ce qu’une alimentation détox ? Eh bien, c’est simple : il suffit de diminuer sa ration alimentaire (surtout le soir), de diminuer sa consommation de protéines, d’hydrates de carbone, de sucre, de produits laitiers, etc. et de consommer des légumes et des fruits de saison frais, d’utiliser des modes de cuisson comme la vapeur, des huiles crues de première pression à froid, etc. Attention ! La détox ne se fait que si vous en avez envie, que vous n’êtes ni trop fatigué (e ), ni trop faible pour la faire. Il faut arrêter si cela ne vous convient pas et ne pas vous forcer.

Quand vous reprenez une alimentation « normale », ne forcez pas.

Il est bien, un soir par semaine, de ne pas manger. D’ailleurs, en général, le soir mangez léger et pas trop tard.

La deuxième chose très importante, c’est l’hydratation. Il faut boire de l’eau en quantité suffisante dans la journée. L’idéal est d’avoir bu un demi-litre d’eau avant midi (l’équivalent de quatre verres). Contrairement à ce que l’on pense, le froid déshydrate autant que la chaleur, boire en quantité suffisante est donc une nécessité. C’est là où il faut se forcer un peu à boire, si l’on n’en a pas envie. Il est possible de remplacer l’eau, par moment, par des tisanes sans sucre (camomille, verveine, tilleul, etc.

2. L’exercice physique

En hiver, il faut continuer à avoir une activité physique régulière. La meilleure ? La marche dans la nature (le plus souvent possible). Sinon, pensez à la natation, au yoga ou au qi-gong, mais continuez de bouger. En se couvrant bien (mais pas trop, car trop se couvrir est aussi mauvais que pas assez), il est possible de continuer à faire de l’exercice à l’extérieur. Il est bien de faire de la respiration profonde (surtout quand on a porté le masque toute la journée) : le matin au réveil et le soir avant de se coucher (utiliser la respiration ventrale du yoga). Inspirer par le ventre, retenir sa respiration, compter jusqu’à 5 et relâcher l’air. A faire une dizaine de fois, deux fois par jour.

Il est vraiment important de bouger, car en plus de maintenir le corps en forme, l’activité physique est un anti-stress majeur.

3. Garder son intestin propre

La détox commence le nettoyage, il faut le continuer ensuite. On peut faire une cure de psyllium, par exemple : 1 cuiller à soupe dans un grand verre d’eau, une fois par jour pendant plusieurs semaines. Cela permet d’éliminer plus de déchets, dont certains anciens qui sont restés bloqués dans l’intestin. En outre, le psyllium a une action bénéfique sur d’autres pathologies comme le diabète ou l’hypertension.

Si l’on respecte ces 3 aspects de l’hygiène de vie, le système immunitaire restera fort pour toute la durée de la saison froide et, même, tout au long de l’année.

4. Les compléments alimentaires de l’hiver

Si l’on ressent le besoin de prendre un complément alimentaire (en cas de grande fatigue par exemple ou si l’on se sent en faiblesse), en voici quelques-uns qui pourront vous être utiles.( Ceci étant, si vous vous sentez patraque, la première chose à faire est de vous mettre à la diète.)

  • L’acérola – qui a une grande teneur en vitamine C. Choisissez-la en 1000 et sans sucre (et surtout sans édulcorants).
  • L’huile essentielle de sarriette des montagnes (satureja montana).  1 goutte sur un cachet neutre, si vous sentez le rhume arriver, malgré tout. Attention ! Cette huile essentielle est dermocaustique (brûle la peau), donc prenez le cachet en le mettant au fond de la bouche, afin qu’il ne touche pas la muqueuse. L’huile essentielle de ravinsara (cynnamomum camphora) est également efficace.
  • Le nigari. Pour tout début d’infection bactérienne ou virale, le nigari (chlorure de magnésium) est efficace.

Il y en a plein d’autres. A vous de voir ce qui vous convient le mieux.

En respectant ces quelques règles simples, on peut passer un hiver tranquille et en pleine forme !

A bientôt,

Valérie SILVESTRE, naturopathe et formatrice

Venez visiter notre page formation : https://selfecologie.com/formation-complete-en-naturopathie-a-distance-en-5-modules

Consultations en naturopathie : https://selfecologie.com/consultations-en-naturopathie

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Cliquez sur l’icône, ci-dessous. Merci !

Image par Pexels de Pixabay

Image par Free-Photos de Pixabay

Image par Couleur de Pixabay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s